«L’union fait la force!»

Formation professionnelle UPSA

«L’union fait la force!»

11 mai 2021 agvs-upsa.ch – Comme l’ont constaté clairement les participants à la réunion annuelle de la CFP à Mobilcity, la commission de la formation professionnelle (CFP) de l’UPSA fait tout ce qui est en son pouvoir pour que la relève et les spécialistes actuels profitent d’une formation initiale et continue attractive et compétitive.

20210511_bbk_text3.jpg
Charles-Albert Hediger, président de BBK (à gauche) et Olivier Maeder, directeur général de BBK. Photo : médias l'UPSA

cst. À l’heure actuelle, près d’un véhicule neuf sur six en Suisse et au Liechtenstein est doté d’une propulsion électrique. La formation professionnelle UPSA réagit à cette mutation technologique. «Les voitures diesel et essence dominent encore clairement dans les ateliers, mais les chiffres des nouvelles immatriculations montrent que la clientèle demande de plus en plus de véhicules équipés d’une propulsion alternative. C’est pourquoi nous intégrons ces compétences à la formation de base et à la formation professionnelle supérieure», a déclaré Olivier Maeder, membre de la direction de l’UPSA et directeur de la CFP.
 
Tandis que les apprentis mécatroniciens d’automobiles font l’acquisition des connaissances requises depuis l’entrée en vigueur de l’ordonnance sur la formation 2018, les mécaniciens en maintenance d’automobiles seront également préparés à travailler sur des véhicules électriques et hybrides dès le début de l’apprentissage 2022. Les votants ont pris cette décision novatrice à l’unanimité, sous les yeux du président de la CFP Charles-Albert Hediger, qui a dirigé la réunion à Mobilcity dans le strict respect des mesures de lutte contre le COVID-19 en vigueur.
 
À partir de 2022, les commerciaux et les gestionnaires du commerce de détail de la branche automobile spécialistes de l’après-vente et ceux qui suivront la nouvelle formation de base «Vente automobile» seront également formés aux propulsions alternatives. Le même processus concerne la formation professionnelle supérieure. Dès 2021, les compétences seront intégrées aux formations pilotes de diagnosticien(ne) d’automobiles et de coordinateur/trice d’atelier automobile. À partir de l’année 2022, elles le seront aussi à la formation continue de conseiller/ère de service automobile (conseiller/ère de service à la clientèle actuellement).
 
La réunion de la CFP, à laquelle se sont retrouvés les membres de la commission, des délégués de toutes les sections ainsi que des représentants de groupes d’intérêt, de la Confédération et des cantons, a été l’occasion de diffuser des informations concernant la formation professionnelle de l’UPSA. Hans Pfister, président de la commission de la formation commerciale de base (C-FCB), a informé l’assistance de l’ordonnance de formation révisée des commerciaux de la branche automobile. «Pour les entreprises, il sera plus simple de former des apprentis», a-t-il affirmé. La nouvelle formation mettra encore davantage l’accent sur les compétences opérationnelles. Alors que les apprentis disposent d’un portefeuille de prestations personnel, les entreprises travailleront à l’avenir avec des mandats pratiques. «Les préparatifs sont en bonne voie. Nous sommes persuadés que nous pourrons proposer une formation adaptée au marché et tournée vers celui-ci dès 2022.»
 
Brèves de la CFP

Séminaire des femmes de l’UPSA: le séminaire anniversaire aura lieu du 25 au 27 octobre à Lenk (BE).
AGVS Business Academy: le module didactique «Utiliser avec professionnalisme les instruments de la nouvelle OrFo» est désormais également disponible en italien. Les préparatifs sont en cours.
Formation de restaurateur/trice de véhicules: démarre désormais également en Suisse romande le 13 novembre 2021.
Examen quinquennal: démarrage des révisions partielles Assistant(e) en maintenance d’automobiles, mécanicien(ne) en maintenance d’automobiles et mécatronicien(ne) d’automobiles au printemps 2022. Entrée en vigueur de l’OrFo probablement le 1er janvier 2025.
Secouriste routier/ère: la formation ne sera plus dispensée que sous forme de cursus complet. L’examen professionnel central aura lieu à Mobilcity dès 2022.
Procédure de qualification 2021: les sections envisagent d’organiser des examens ordinaires. Elles sont tenues de réserver des places pour les éventuels candidats en quarantaine. L’examen pratique peut se dérouler dans d’autres cantons en cas d’urgence.

Les formations de base dans le commerce de détail connaissent elles aussi des évolutions. Andreas Billeter, président de la commission Commerce de détail (C-CD), a notamment évoqué la nouvelle formation de base de gestionnaire du commerce de détail «Vente automobile». Il a expliqué: «Nous serons en mesure de proposer aux jeunes une formation fortement axée sur la vente pour laquelle nous utiliserons une plate-forme d’apprentissage multimédia attractive et sympathique.» Pour former des apprentis, les entreprises devront satisfaire à diverses exigences minimales (voir l’article dans AUTOINSIDE 5/2021). L’association faîtière Formation du Commerce de Détail Suisse (FCS) vient de les adopter. L’orientation «Élaboration d’expériences d’achat agréables» exige notamment que les apprentis sachent mener des entretiens de vente difficiles et gérer des clients exigeants.
 
Werner Bieli, président de la commission assurance qualité des diagnosticiens d’automobiles et coordinateurs d’atelier automobile, a présenté le modèle à deux niveaux «Systèmes de propulsion alternatifs»: l’ancien domaine de compétences Z4 «Relations avec la clientèle» est converti en «Systèmes de propulsion alternatifs» au premier niveau. «Dès l’automne 2021, des formations pilotes organisées par trois partenaires de formation existants sont prévues.» Un an plus tard, les autres partenaires de formation actuels devront également intégrer le domaine de compétences «Systèmes de propulsion alternatifs» à leurs cursus de DA et de CAA.
 
Concernant la formation de conseiller/ère de service à la clientèle dans la branche automobile, une révision totale du règlement d’examen ainsi qu’un changement de nom sont attendus prochainement. Peter Linder, président de la commission assurance qualité des conseillers de service à la clientèle (CAQ CSC), et Thomas Jäggi, de l’UPSA, ont souligné qu’il s’agit de mettre en place une formation destinée à de jeunes professionnels qui crée non seulement des incitations, mais repose aussi sur des cours axés sur les compétences. «La formation doit uniquement porter sur des enseignements applicables en pratique», poursuit M. Jäggi. Le profil de qualification, le règlement d’examen et les directives sont actuellement en consultation auprès du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI). La formation remaniée de conseiller/ère en service automobile doit démarrer dès 2022.
 
Le règlement d’examen de conseiller/ère de vente automobile doit elle aussi être révisée, d’une part à cause de la numérisation qui modifie les processus dans les garages, et d’autre part du fait de l’arrivée sur le marché du travail des diplômés de la nouvelle formation de base GCD Vente automobile à partir de 2025. «Il en résulte une toute nouvelle structure à laquelle la formation professionnelle supérieure doit s’adapter», a indiqué Thomas Jäggi, secrétaire de la commission assurance qualité des conseillers de vente automobile (CAQ CVA), en évoquant brièvement le processus de révision qui devrait vraisemblablement débuter l’année prochaine.
 
Nouvelles des commissions

Différents changements de postes ont été annoncés lors de la réunion annuelle de la CFP: Marcel Hurter et Marc Stettler ont rejoint la commission Commerce de détail (C-CD). En outre, Andreas Billeter, le président de la C-CD, quittera ses fonctions en 2022. La recherche d’un successeur a été lancée. Une succession s’impose aussi pour la commission assurance qualité Examen professionnel supérieur (CAQ-EPS), car son président de longue date, Peter Baschnagel, en démissionnera le 31 décembre 2021. Bruno Sinzig démissionne de son poste de président de la commission d’examen de restaurateur/trice de véhicules. Marcel Wyler, responsable de la troisième partie de l’examen jusqu’à présent, reprendra la présidence. Franz Uetz est nommé nouveau responsable de la troisième partie de l’examen. Andreas Senger quitte ses fonctions de responsable de la quatrième partie de l’examen. Urs Wartenweiler lui succède. Bruno Leibundgut, responsable de l’examen professionnel de secouriste routier/ère, a déposé sa démission. L’UPSA participe à la recherche d’un successeur.
 
Les participants ont pris congé dé Beat Schmid et de Beat Lerch. Tandis que Beat Schmid quitte la commission pour le développement professionnel et la qualité (DP&Q), Beat Lerch démissionne de sa fonction de responsable CFP de la section Jura et quitte par la même occasion la CFP. Alexander Gerber succède à Beat Lerch et rejoint la CFP.

 
Urs Wernli, le président central de l’UPSA, était présent pour la dernière fois à la réunion de la CFP. Au terme de 18 années de bons et loyaux services à la tête de l’UPSA, il devrait passer le relais à Thomas Hurter, conseiller national, à l’automne 2021. L’élection se tiendra à Safenwil le 8 septembre, à l’occasion de l’assemblée des délégués. Lors de son allocution, Urs Wernli a salué le travail de la formation professionnelle de l’UPSA: «Vous avez tous fait de l’excellent travail et contribué à actualiser nos formations initiales et continues.» Or, selon lui, cela ne va de soi. «L’union fait la force!» a martelé Urs Wernli en encourageant les participants à poursuivre leur engagement en faveur de la formation professionnelle.
 
Charles-Albert Hediger, le président de la CFP, a rappelé une fois de plus la puissance de la démarche commune à la fin de la réunion. «Le monde de l’automobile évolue rapidement. Nous devons nous adapter, faire preuve de flexibilité et réagir.» L’électrification s’accompagnera de changements, mais ne révolutionnera pas la planète. La recherche et l’innovation occuperont le devant de la scène, d’après Charles-Albert Hediger. Avec Thomas Hurter qui fera le lien avec les milieux politiques, l’UPSA aura l’opportunité de mieux défendre ses intérêts à Berne. Dans ce contexte, il a invité les participants à voter contre la loi sur le CO2 le 13 juin. «Un grand merci pour votre engagement.»
 
La prochaine réunion de la CFP aura lieu le mardi 27 janvier 2022
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

1 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires