Le rôle important des sections dans la formation professionnelle

La réunion de la CFP

Le rôle important des sections dans la formation professionnelle

18 mai 2022 agvs-upsa.ch – L’UPSA et sa commission de la formation professionnelle (CFP) encouragent de diverses manières la formation initiale et continue dans la branche automobile. La réunion de la CFP a mis en évidence l’importance de la communication, notamment pour interagir avec les différentes sections.
 
«Décisions de la CFP en bref»
1. le diplôme technique de l'UPSA pour l'autorisation de formation des mécatroniciens/mécaniciennes d'automobiles est dès à présent le diplôme respectif du Z1, Z2, Z3 ou Z4 AA. Cela signifie que chaque diplôme individuel d'un domaine de compétence Z est ainsi reconnu. Désormais, ce sont les contenus actuels qui seront mis en avant et non plus la durée de la formation.

2. mécanicien(ne) en maintenance d'automobiles CFC : mise en œuvre de l'intégration de la formation Haute tension 1 et 2 à partir de l'été 2022 : la décision de l'année dernière a été à nouveau confirmée par la CFP.

Plus d'informations sur le fait que les domaines de compétences Z sont reconnus individuellement comme diplôme technique pour l'autorisation de formation des mécatroniciens/mécaniciennes d'automobiles.

20220516_bbk_artikelbild3.jpg
La commission professionnelle pose les jalons d'un avenir prospère. Olivier Maeder a plaidé pour une communication active des succès et des aspirations. Source: Médias UPSA

Une offre de formation et de formation continue qui répond aux besoins actuels de la branche automobile – le président de la CFP, Charles-Albert Hediger, a tout de suite formulé l'objectif en guise de bienvenue et a ensuite donné la parole à Barbara Germann. Elle travaille au comité central de l'UPSA depuis 2019 et était maintenant invitée pour la première fois à une réunion de la CFP à Mobilcity. Elle soutient le comité central dans le cadre de son activité dans le domaine de la formation professionnelle. « La promotion de la relève me tient particulièrement à cœur. Dans différentes fonctions, je m'engage fortement pour la promotion des métiers de l'automobile », a déclaré Mme Germann, qui a elle-même dirigé une agence Alfa Romeo pendant plus d'une décennie et que de nombreux membres de l'UPSA connaissent en tant que vice-présidente de la section de Berne et par son activité auprès de la section UPSA de l'Oberland bernois au centre de formation de Mülenen.

En mai, sa section a fait la promotion de la diversité des métiers de l'automobile avec un stand à l'exposition BEA. « De nombreuses activités visant à recruter avec succès des apprentis sont mises en œuvre dans les sections. Il est important que nous communiquions également à ce sujet », a déclaré Germann aux personnes présentes. « Vous pouvez être fiers de vous engager en première ligne, avec tout votre cœur, pour notre relève dans la branche automobile. Si nous parvenons maintenant à prendre cet élan dans le domaine de la formation initiale afin de convaincre encore mieux à l'avenir la relève de faire une carrière professionnelle dans la branche automobile – alors nous ferons vraiment du bon travail ».

Olivier Maeder en a profité pour souligner l’aspect très complet de la communication. « L’UPSA soutient volontiers les sections financièrement en cas de participation à un salon et apprécie qu’il y ait consultation préalable, notamment dans le contexte de la communication nationale sur nos différents canaux », a déclaré le membre de la direction de l’UPSA chargé de la formation. Olivier Maeder a mis en évidence ce bon fonctionnement de la communication via les médias externes et les médias de l’UPSA (AUTOINSIDE, sites Internet agvs-upsa.ch et metiersauto.ch, newsletter et réseaux sociaux) en s’appuyant sur le triomphe des championnats des métiers. 

SwissSkills du 7 au 11 septembre
Les succès remportés à l’Eurocup et aux EuroSkills par les jeunes spécialistes Florent Lacilla et Damian Schmid ont fait la une des journaux. Les SwissSkills, qui se tiendront du 7 au 11 septembre, devraient offrir une vitrine publicitaire attrayante pour les apprentissages professionnels dans la branche automobile. « Les SwissSkills nous aident à promouvoir les métiers à l’échelle nationale, alors que les salons professionnels fréquentés par les sections sont nos plates-formes régionales », a précisé O. Maeder en soulignant l’importance des efforts de formation professionnelle au sein des sections de l’UPSA.

La communication ne se fait bien sûr pas uniquement par le biais d’événements. Des campagnes Google Ads sont actuellement en cours et des optimisations sont effectuées pour les moteurs de recherche afin que l’offre de formation de la branche automobile soit encore plus facile à trouver sur Internet. La visibilité doit aussi être améliorée via les réseaux sociaux et sur une page d’accueil avec une présentation claire des articles sur les SwissSkills. De nouvelles vidéos sont par ailleurs en cours de réalisation, notamment avec des conseils pour le recrutement de la relève. Cela semble être une pièce importante du puzzle, car le nombre de jeunes ayant opté pour un apprentissage dans la branche automobile est plus bas en 2021 qu’en 2020. Ce recul n’est certes que de 2,2 % dans l’ensemble, mais il dépasse 20 % dans la formation commerciale de base. « Les mesures de communication pour la formation commerciale de base remaniée, qui débutera en 2023, seront sensiblement renforcées », promet O. Maeder.

Formation commerciale de base
Hans Pfister s’occupe de ce projet au sein de la CFP et a décrit les efforts entrepris, qui vont des manifestations en ligne de l’UPSA Business Academy à la formation des formateurs professionnels dans les grandes entreprises. « Nous avons besoin de ces employés de commerce bien formés, capables d’enthousiasmer les clients avec des offres adaptées au marché et de soutenir l’ensemble des processus d’un garage », explique H. Pfister. Le profil de qualification est désormais disponible et les formations pour les formateurs professionnels sont en cours de planification. Il s’agira ensuite de se concentrer sur l’organisation des 16 jours de CI et sur les certificats de compétences correspondants.

Projet « Vente 2022+ »
Les participants à la séance ont été encouragés à communiquer aux sections le bilan intermédiaire positif du projet « Vente 2022+ ». Les messages de réussite sont en effet une source de motivation pour tous les participants. Arnold Schöpfer a ainsi annoncé avec satisfaction que tout se passait comme prévu en ce qui concerne les examens PQ à venir et la révision des formations de base techniques. « Nous ne procédons qu’aux adaptations nécessaires, tenons compte des progrès techniques et intégrons une certaine flexibilité dans les plans de formation », a expliqué A. Schöpfer au sujet du finetuning.

Commission assurance qualité des conseillers de service à la clientèle
Peter Linder, membre de la commission assurance qualité des conseillers de service à la clientèle, a présenté les 305 minutes d’examen prévues par la révision totale du règlement d’examen de conseiller/ère de service automobile avec brevet fédéral pour la première session en 2023. Il s’agit avant tout d’effectuer un parcours avec quatre stations pratiques de 15 minutes pour tester les relations avec les clients existants et nouveaux. Dans la deuxième partie, des situations de travail pratiques sont traitées par écrit : réception et prise en charge de véhicules, élaboration de solutions de mobilité et gestion du contact avec les clients via différents canaux. L'examen se termine par un entretien professionnel exigeant au cours duquel les solutions proposées doivent être remises en question et justifiées. « Nous formons ainsi les bons spécialistes pour notre branche », explique-t-il. Il a également constaté avec satisfaction que l’examen final sans modules permettrait aux importateurs de mieux accepter ce brevet spécifique.

Le centre de formation Romandie Formation de Paudex
Dans cinq ans, les premiers brevets fédéraux devraient être remis aux nouveaux conseillers et conseillères de vente. Les contenus didactiques et les examens seront en cours d’élaboration à partir de 2023, selon Patrick Ganière, président de la commission assurance qualité des conseillers de vente automobile. Le centre de formation Romandie Formation de Paudex (VD) ne proposera plus à l’avenir de cursus pour les diplômes de FPS de l’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA) malgré plusieurs années d’efforts, selon Martin Bächtold, nouveau président de la Commission de l’examen professionnel supérieur, présent pour la première fois. Et ce, bien que toutes les formations aient été adaptées aux défis les plus récents du quotidien professionnel et qu’elles devraient par conséquent être attrayantes pour les jeunes professionnels. L’UPSA tente à présent de compenser partiellement les lacunes de l’offre avec le prestataire suivant, 7act Benson, à Lausanne. La mise en œuvre a déjà débuté avec le conseiller / la conseillère de service automobile. À partir d’août 2022, il est prévu que l’offre de FPS de gestionnaire d’entreprise diplômé(e) soit proposée pour la première fois avec 7act Benson. Il y a encore des places de formation libres et MB invite les participants romands à informer leurs sections en conséquence et à leur mentionner l’offre du site Internet de l’UPSA.


20220516_bbk_artikelbild1.jpg
Leur motivation est de former d'excellents professionnels : Charles-Albert Hediger (à droite), président de la BBK, remercie Peter Baschnagel pour ses services en tant que président de la commission Examen professionnel supérieur pendant de nombreuses années. Source: Médias UPSA

Restaurateurs/trices de véhicules
La première formation de restaurateurs/trices de véhicules en Suisse romande a débuté avec succès en novembre avec 16 participants, révèle Marcel Wyler, nouveau président de la commission d’examen de restaurateur/trice de véhicules, présent pour la première fois. En Suisse romande, la formation se déroule sous forme de modules dans les différents centres de cours UPSA de Fribourg, Genève et Yverdon-Les-Bains. Il reste encore à constituer l’équipe d’experts francophones pour l’examen fédéral final. Après une interruption des cours en 2022, le début du cursus suivant est prévu en 2023 pour les régions germanophones.

En ce qui concerne le site de formation en Suisse romande, Charles-Albert Hediger place ses espoirs dans le projet de construction Y-Parc à Yverdon (VD), qui formera 1500 apprenti(e)s aux métiers de la mécanique dès août 2023. Le président de la CFP a par ailleurs relevé le point suivant : « Les sections peuvent rappeler à leurs membres la nécessité de ces formations initiales et continues, et faire de la publicité pour des séances d’information et des places libres dans les commissions et les équipes d’experts d’examens. »

Peter Baschnagel et Bruno Sinzig honorés
Hans Pfister a par exemple fait la promotion d’une collaboration au sein de la commission de la formation commerciale de base : « Nous apprécions tous les soutiens et à en croire mes cheveux gris, un changement de président se profile après la première PQ 2026 de la nouvelle formation commerciale de base. » Ce changement a déjà eu lieu au sein de la Commission de l’examen professionnel supérieur (Martin Bächtold a succédé à Peter Baschnagel), de la commission d’examen de restaurateur/trice de véhicules (Marcel Wyler pour Bruno Sinzig) et de la section UPSA Glaris (Daniel Weber a succédé à Daniel Feldmann en tant que responsable de la formation professionnelle). Tous ont été remerciés pour leur fidélité lors de la réunion de la CFP. B. Sinzig a cédé ses fonctions après cinq ans et P. Baschnagel a été président de la Commission pendant pas moins de 31 ans. « Mon moteur ? Je pensais que notre branche avait besoin d’une main-d’œuvre parfaitement formée », a déclaré P. Baschnagel dans son discours. « J’ai fait ce travail avec plaisir, même s’il faut aller de l’avant et indiquer les directions. Seul, ce n’est pas possible. Il faut pour cela une commission intacte qui soit solidaire. »

La séance dans les locaux de Mobilcity a une nouvelle fois donné un aperçu complet des efforts déployés par la commission de la formation professionnelle pour permettre à la relève et aux spécialistes chevronnés de bénéficier de formations initiales et continues attractives et compétitives. « Je vous remercie tous pour votre engagement tout au long de l’année en faveur des métiers de l’automobile », a conclu Olivier Maeder en s’adressant aux participants. Charles-Albert Hediger, président de la CFP, a résumé la réunion avec cette phrase : « L’univers des formations de base et la situation du marché évoluent rapidement. Nous devons constamment adapter notre offre de formation à l’actualité. » La prochaine réunion de la CFP aura lieu le jeudi 26 janvier 2023.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

9 + 11 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires