Se préparer rapidement à l’examen

25 mars 2019 agvs-upsa.ch – Il est désormais possible d’effectuer un cours intensif Z1 « Électricité-électronique du véhicule ». Ainsi, les garages sans collaborateurs titulaires d’un diplôme de degré tertiaire pourront eux aussi former des mécatroniciens d’automobiles, tout en gagnant du temps.

abi. Les nouvelles ordonnances sur la formation applicables aux formations techniques de base d’assistant(e) en maintenance d’automobiles, de mécanicien(ne) en maintenance d’automobiles et de mécatronicien(ne) d’automobiles sont entrées en vigueur le 1er janvier 2018. Avec des répercussions sur l’attestation de formateur pour les mécatroniciens d’automobiles. Désormais, les mécatroniciens d’automobiles, les mécaniciens d’automobiles et les électriciens électroniciens en véhicules sans diplôme de degré tertiaire pourront eux aussi former les futurs professionnels, s’ils remplissent certains critères : ils doivent pouvoir justifier de trois ans de pratique, avoir effectué une formation continue technique de l’UPSA reconnue et suivre un module didactique de l’UPSA d’un jour.

L’UPSA organise des examens
Actuellement, les modules d’une partie de la formation de diagnosticien d’automobiles et de coordinateur d’atelier automobile font partie de la formation continue technique : Z1 (Électrique-électronique du véhicule) ou Z2 (Électronique de confort et de sécurité) combiné à Z3 (Systèmes d’assistance au conducteur et d’infodivertissement). Les cours de préparation facultatifs aux examens peuvent être suivis dans différents établissements de formation dans toute la Suisse. Les examens eux-mêmes ont lieu chaque année au printemps et en automne à Mobilcity, à Berne, et sont organisés par l’UPSA. 

Pour faire gagner du temps aux garagistes, la STFW propose désormais la formation Z1 sous la forme d’un cours intensif. Celui-ci a lieu tous les vendredis sur la journée complète et compte 144 leçons, dont 80 théoriques et 64 pratiques. Arnold Schöpfer, responsable des formations techniques de base et de la formation professionnelle supérieure technique à l’UPSA, explique d’où l’idée est partie.

Monsieur Schöpfer, pourquoi l’UPSA a-t-elle décidé de proposer un cours intensif Z1 à la STFW en plus du cours Z1 actuel ?
Arnold Schöpfer : Le cursus normal de diagnosticien d’automobiles dure environ neuf mois, et les élèves le suivent pendant une demi-journée par semaine. Pour les garagistes très occupés, c’est énorme. Nous avons décidé de contacter divers établissements de formation pour savoir s’ils pourraient proposer un cours intensif de trois à quatre mois au maximum, avec un jour de formation par semaine. La STFW s’est déclarée prête à proposer un tel cours et à le dispenser si le nombre de participants était suffisant.

Pour quel type d’élèves ce cours intensif est-il prévu ?
Ce cours a été conçu pour les mécatroniciens d’automobiles ayant achevé leur formation de base. Ils peuvent le suivre soit directement après leur apprentissage, soit, mieux encore, après deux ans de pratique. Les personnes qui suivent ce cours sont censées être nommées responsables de la formation des mécatroniciens automobiles de l’entreprise par la suite. Avec ce diplôme, elles ont aussi la possibilité d’effectuer les autres contenus de la formation juste après ce cours-là ou plus tard, et de passer l’examen professionnel de diagnosticien d’automobiles ou de coordinateur d’atelier automobile.

À vos yeux, quelles qualités et quels objectifs doit avoir un formateur professionnel de mécatroniciens d’automobiles pour encadrer au mieux un apprenti ?
En plus des connaissances techniques incontournables, un formateur professionnel doit également aimer le contact avec les jeunes, et les comprendre. Il doit connaître les contenus de la formation et savoir comment il est possible de les acquérir. À cette fin, l’UPSA a mis sur pied un programme de formation avec de la documentation didactique pour l’entreprise, et organise régulièrement des séminaires d’un jour sur ce thème. Dans ces modules didactiques de l’UPSA, les participants reçoivent des informations spéciales et pratiques pour encadrer les apprentis. Le module didactique de l’UPSA est, du reste, obligatoire pour tous les formateurs professionnels qui ne possèdent qu’un diplôme de fin d’apprentissage.

Ces cours sont facultatifs. Pourquoi les élèves qui ont le droit de se présenter à l’examen les suivraient-ils ?
Naturellement, chaque élève est libre de suivre un cours de préparation ou non. Le but est d’acquérir les connaissances nécessaires en suivant des cours spécifiques à des marques ou dans le cadre du travail quotidien en entreprise. Tous ceux qui veulent obtenir une attestation de formateur doivent réussir l’examen. Le gros avantage du cours est qu’il aborde des contenus spécifiques. Ainsi, avec les devoirs à faire à la maison, les élèves sont préparés au mieux à l’examen.

Cours intensif Z1 « Électricité-­­électronique du véhicule » STFW
Le cours intensif débutera le 10 mai et prendra fin le 19 juillet. Inscription et informations complémentaires.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires