Promouvoir ensemble une relève plus forte

UPSA et carrosserie suisse

Promouvoir ensemble une relève plus forte

26.04.2023 agvs-upsa.ch – Ce partenariat a vraiment un sens et permet à la branche automobile de s’armer encore mieux pour l’avenir: les métiers de la carrosserie de carrosserie suisse font désormais aussi l’objet de renvois sur metiersauto.ch et les métiers de l’automobile sont diffusés sur métiersdelacarrosserie.ch, pour que les deux associations puissent lutter encore plus résolument contre la pénurie de jeunes professionnels.  

carrosserieberufe_dfi_inhaltsbild_920px.jpg
Encore plus fortes ensemble pour tous les métiers de la branche automobile, qu’il s’agisse de ceux de la carrosserie (photos) ou d’autres: l’UPSA et carrosserie suisse collaborent désormais également sur Internet pour promouvoir la relève. Photo: carrosserie suisse

tpf. Depuis plusieurs années déjà, l’UPSA et carrosserie suisse exploitent des synergies qui renforcent encore plus leur efficacité dans les domaines de la formation et de la promotion de la relève, que ce soit à l’aide de stands communs à transport-CH ou à l’occasion de salons professionnels régionaux. «L’activité carrosserie fait partie de l’automobile!», souligne Olivier Maeder, membre de la direction de l’UPSA chargé de la formation. Le site Internet des métiers de l’UPSA metiersauto.ch et celui des métiers de carrosserie suisse métiersdelacarrosserie.ch sont dorénavant reliés l’un à l’autre.
 

Promouvoir ensemble la relève

«Sur metiersauto.ch, les élèves doivent pouvoir s’informer sur tous les profils professionnels de l’automobile», ajoute M. Maeder. «Ces renvois nous permettent d’une part de susciter davantage d’intérêt pour les métiers de la carrosserie et d’autre part, de soutenir toutes les entreprises qui forment des apprentis.» Enfin, les dirigeants de carrosserie suisse et de l’UPSA savent pertinemment qu’ils ne parviendront à lutter efficacement contre la pénurie de main-d’œuvre qualifiée que s’ils collaborent. Les propos de Thomas Rentsch, responsable de la politique de formation chez carrosserie suisse, le confirment: «Le meilleur moyen de lutter contre la pénurie de main-d’œuvre qualifiée consiste à s’attaquer directement à la racine. Nous devons encourager les jeunes à suivre une formation dans la branche automobile, qu’il s’agisse d’un métier de la carrosserie ou de la mécanique. Aujourd’hui, nous avons besoin d’une main-d’œuvre qualifiée dans tous les domaines pour que nous puissions nous tourner vers la clientèle. L’UPSA et carrosserie suisse ont donc toutes les deux intérêt à promouvoir au mieux tous les métiers liés de l’automobile.» 
 

Synergies dans le domaine de la formation 

Ce «partenariat en ligne» assorti de renvois mutuels n’est cependant que la dernière d’une série de mesures dans le cadre desquelles l’UPSA et carrosserie suisse collaborent résolument depuis longtemps pour recruter du personnel qualifié sur un marché de l’emploi âprement disputé. Comme le montrent trois exemples, les deux associations exploitent ainsi des synergies dans le domaine de la formation de base et de la formation professionnelle supérieure. Les membres des deux associations peuvent suivre le cursus de coordinateur d’atelier. Associées à d’autres partenaires, l’UPSA et carrosserie suisse pilotent la communauté d’intérêts Restaurateurs de véhicules (IgF) pour les formations dans le domaine des voitures classiques. Elles s’occupent d’ores et déjà de la solution par branche pour la sécurité au travail et la protection de la santé (SAD). 
 

Podcast carrosserie suisse

Olivier Maeder, direction et responsable de la formation de l'UPSA, et Thomas Rentsch, responsable de la politique de formation de carrosserie suisse, sur la collaboration dans le marketing de la relève (en allemand) :
 
   
nach oben
 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

5 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires