Vous êtes prêt à casser la baraque

Remise du brevet

Vous êtes prêt à casser la baraque

30 janvier 2024 agvs-upsa.ch – Grande joie à Langenthal BE : 148 diplômées et diplômés des deux formations professionnelles supérieures de diagnosticien/ne d'automobiles et de coordinatrice/teur d'atelier automobile ont reçu leur brevet bien mérité. Un talent célèbre dans la branche automobile a également jubilé. Cynthia Mira


148 diplômés des formations professionnelles supérieures de diagnosticien/ne d'automobiles et de coordinatrice/teur d'atelier automobile​ ont reçu leur brevet.​ Photos : Médias de l'UPSA

"Vous êtes les Rolls-Royce de la branche automobile", a déclaré la présentatrice. C'est ainsi que Nina Havel a annoncé les diplômés, qui se sont chacun rassemblés à côté d'une luxueuse Royce classique et attendent leur entrée en scène. Avec ses questions amusantes, elle a testé à plusieurs reprises le sens de la répartie des nouveaux professionnels. La cérémonie et le repas de fête qui a suivi ont eu lieu au Meilenstein à Langenthal BE, ce qui correspondait bien à la remise des brevets.


L'animatrice Nina Havel a testé à plusieurs reprises le sens de la répartie des nouveaux professionnels avec ses questions amusantes.

Janine Köhli de Kallnach BE a reçu son brevet de diagnosticienne d'automobiles, spécialisation véhicules légers. Elle a décrit sa motivation pour les défis du garage comme suit : "Le travail est si varié et on ne s'ennuie jamais. J'espère maintenant travailler sur d'autres cas passionnants. J'aime bien quand il faut casser la noix". Svenja Saskia Fuchs d'Oberwil BL - qui a reçu plus tard une distinction pour son excellente note 5 - avait déjà aimé manipuler des véhicules lorsqu'elle était adolescente. Elle a souligné : "Je ne voulais pas m'arrêter après mon apprentissage et cette formation continue est parfaite pour suivre toute l'évolution des transmissions". Corina Riedi, diagnosticienne spécialisation véhicules utilitaires de Rothenburg LU, a évoqué une raison un peu différente pour se lancer dans le monde de l'automobile. Elle a fait sourire l'auditoire en expliquant qu'enfant, elle aimait voyager avec son père dans le camion, car il y avait toujours un bon chocolat chaud.
 
De nombreux intervenants leur ont donné de précieux conseils, ainsi qu'à toutes les personnes présentes. Werner Bieli - qui occupe depuis 10 ans la présidence de la commission chargée de l'assurance qualité chez les diagnosticiens d'automobiles de l'UPSA et est membre de la commission depuis plus de 20 ans - a notamment cité Thomas Alva Edison : "Le génie, c'est 1 % d'inspiration et 99 % de transpiration". En d'autres termes, "le génie n'est pas inné, il faut aussi se battre. Vous l'avez tous prouvé par votre courage et votre engagement pour la formation continue". Il a ensuite ajouté qu'il fallait choisir un métier que l'on aime pour ne plus jamais avoir à travailler. Et : "Mettez-vous au travail de manière ciblée et avec passion, et surtout : ne perdez pas le sens de l'humour".


Werner Bieli - qui assure depuis dix ans la présidence de la commission d'assurance qualité chez les diagnosticiens d'automobiles de l'UPSA - a déclaré : "On ne naît pas avec des prestations géniales, il faut aussi se battre".​

Charles-Albert Hediger, membre du comité central de l'UPSA, a ensuite transmis les meilleures salutations du président central de l'UPSA, Thomas Hurter. Il s'est dit lui-même heureux de voir autant de diplômés et a formulé des vœux pour la suite. Il espère ainsi que tous transmettront les connaissances acquises au quotidien et qu'ils relèveront les défis avec engagement. Et : "Restez fidèles à la branche automobile, nous avons besoin de vous". Il a ainsi évoqué la pénurie de main-d'œuvre. Olivier Maeder, directeur du secteur Formation de l'UPSA, a fait de même. Il a rappelé ce qui est décisif pour l'insertion des jeunes : "D'une part, le stage d'orientation et d'autre part, la bonne ambiance de travail". Il a souligné l'importance d'un diplôme en citant une étude : "Les personnes qui investissent dans une formation continue gagnent plus et sont moins souvent au chômage. Cela vaut donc doublement la peine pour vous".
 
Peu avant, Maeder a reçu un chèque de 20 000 francs de l'ESA, l'organisation d'achat pour la branche automobile et des véhicules à moteur, en faveur de la formation professionnelle. Celui-ci a été remis par Reto Röthlisberger, Membre de la direction de l'ESA : "Il est inscrit dans nos statuts que nous encourageons la formation continue, et nous le faisons depuis des années", a-t-il déclaré. Il a ajouté que c'était un plaisir pour lui de poursuivre cette tradition. "Nous avons de nombreux défis à relever, nous sommes d'autant plus reconnaissants de ce soutien, et nous ne sommes pas seulement soutenus financièrement par l'ESA, mais toujours, lors de la mise en place d'infrastructures", a complété Maeder en exprimant ses remerciements.


Reto Röthlisberger, membre de la direction de l'ESA, remet un chèque à Olivier Maeder, directeur du secteur Formation de l'UPSA.

Un grand merci a également été adressé aux experts qui ont été remerciés lors de cette soirée, certains d'entre eux ayant marqué de leur empreinte les différentes formations pendant plus de trente ans : Ueli Bolliger, Peter Stehle, André Richoz ont reçu un moulin à poivre en forme de bougie d'allumage pour leurs années de fidélité. Les nouveaux professionnels n'ont pas été unanimes sur le fait de savoir lequel de leurs modules avait été le plus difficile pour réussir les examens. Vanessa Lüthi, nouvelle diagnostiqueuse de Frauenfeld TG, a toutefois estimé qu'elle avait dû apprendre un peu plus lors du module sur les entraînements électriques. Car : elle est spécialiste lorsqu'il s'agit de la marque Aston Martin. Jusqu'à présent, la marque de luxe continue de miser sur l'essence.


Un grand merci a également été adressé aux experts qui ont été remerciés par Werner Bieli au cours de cette soirée : Ueli Bolliger, Peter Stehle, André Richoz.

Les personnes qui ont brillé par leurs excellentes notes ont également eu droit à un honneur particulier lors de la soirée. Jonathan Kummer d'Onnens FR a été applaudi. Le Romand a décroché la note de 5,7, mais a déclaré calmement sur scène : "Bon, c'est pas mal, mais on aurait pu faire mieux". Florent Lacilla est lui aussi monté sur scène en tant qu'étoile de la Suisse romande pour recevoir son brevet. Le champion a décroché la médaille d'or aux championnats du monde des mécatroniciens d'automobiles, spécialisation véhicules légers, en 2022. "C'est un voyage que je n'oublierai jamais", a-t-il déclaré, assurant au public que "l'examen de diagnosticien n'était pas non plus une sinécure pour moi". Mais Lacilla ne serait pas Lacilla s'il ne pensait pas déjà à la prochaine formation continue. Ainsi, il s'est déjà lancé dans la discipline reine de la branche automobile et veut devenir gestionnaire d'entreprise diplômé.

Cliquez ici pour voir les photos officielles de l'UPSA.

et ici la liste des diplômés.
 
Es-tu également intéressé(e) par l'une de ces formations continues?
Tu trouveras ici des informations sur les formations continues de diagnosticien/ne d'automobiles ou de coordinateur/trice d'atelier automobile ainsi que sur les dates de début régulières.
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

16 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires