Connaître et comprendre pour définir les bonnes lignes directrices

Nouveau module didactique

Connaître et comprendre pour définir les bonnes lignes directrices

10 mai 2022 agvs-upsa.ch – «Diriger de jeunes adultes et surmonter les crises»: dans ce cours de l’UPSA, les participants apprennent à mieux comprendre les jeunes et à réagir aux situations difficiles en cherchant des solutions. Le module d’une journée est désormais également proposé en français.
 
Module didactique «Diriger de jeunes adultes et surmonter les crises»: Inscrivez-vous à l’un des prochains cours. Le module s’adresse aux formatrices et formateurs professionnels des formations techniques de base sans diplôme tertiaire mais titulaires d’une attestation de formation.
artikelbild.jpg

Que se passe-t-il durant l’adolescence? Quels sont les thèmes qui préoccupent les jeunes et quels processus se déroulent dans le cerveau? Telles sont, entre autres, les questions auxquelles Christian Schluchter, coach et fondateur de la société de conseil Coaching-Arte, répond depuis le mois de mars dans le cadre du module didactique «Diriger de jeunes adultes et surmonter les crises». Le deuxième cours aura lieu le 3 mai à Fribourg. Selon l’expert en coaching, il faut d’abord comprendre les jeunes avant de définir les lignes directrices dont ils ont besoin. Ce pédagogue spécialisé diplômé sait de quoi il parle. Père de quatre enfants et enseignant, il a en outre accompagné pendant plus de dix ans des jeunes sur mandat de l’assurance-invalidité de Soleure, de Berne et d’Aarau.
Durant ce cours d’une journée, il donne aux garagistes divers outils leur permettant de définir des objectifs à court terme avec les jeunes et de mener des discussions fructueuses. «Je constate régulièrement que les formateurs veulent faire de leur mieux et se montrent bienveillants», déclare-t-il. Il leur manque toutefois les instruments adéquats. Christian Schluchter estime donc qu’il est important, lors des séances, de discuter d’exercices axés sur la pratique et d’échanger. Les idées et les réflexions des participants ont également leur place.

En guise d’introduction à son cours, il transmet son savoir en matière de psychologie et de pédagogie. Tout d’abord, il est important et intéressant de comprendre le cadre de vie des personnes en formation, par exemple leur rythme de sommeil. «Lorsque l’on sait ce qui se passe en eux, on interprète certaines situations différemment», explique M. Schluchter en donnant un exemple: «Si un apprenti arrive en retard, deux réactions sont possibles: on peut en conclure qu’il a passé toute la nuit sur son téléphone portable ou bien comprendre son rythme de sommeil et ainsi réagir différemment».  

Il est par ailleurs intéressant de déléguer une partie des responsabilités et de célébrer les petits succès avec la personne en formation, par exemple lorsqu’un journal d’apprentissage est rempli tous les deux ou trois jours. De tels objectifs à court terme qui impliquent également les apprentis renforcent leur motivation. Son approche de coaching, axée sur les besoins des participants de Suisse romande, est bien accueillie: tous les participants au premier cours ont indiqué dans le formulaire d’évaluation destiné à l’UPSA qu’ils recommanderaient le cours à 100%. Ils ont notamment fait l’éloge de Christian Schluchter, qui sait cerner les besoins des jeunes grâce à sa propre approche de coaching.
 
Informations sur les prochains cours, inscrivez-vous dès maintenant!

Prochain cours en allemand:
Mercredi 21 septembre 2022, 8 h 30 – 17 h 30, Lenzbourg (il reste des places)
Vendredi 11 novembre 2022, 8 h 30 – 17 h 30, ibW Coire (il reste des places)
Responsable du cours: Roland Peter de b-werk-bildung

Prochain cours en français:
Mardi 3 mai 2022, 8 h 30 – 17 h 30, Fribourg (terminé)
Responsable du cours: Christian Schluchter, Coaching-Arte
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

14 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires