Se positionner en terrain inconnu

Métiers du commerce de détail Vente

Se positionner en terrain inconnu

24 novembre 2022 agvs-upsa.ch – Depuis cet été, des apprentis suivent dans certaines entreprises les nouvelles formations de base des métiers du commerce de détail Vente automobile et Après-vente automobile. L’UPSA propose à nouveau un cours d’introduction en 2023 aux formateurs qui souhaitent avoir une vue d’ensemble des obligations qui en découlent. Ceux qui ont suivi le cours savent à quel point celui-ci est utile pendant le quotidien pédagogique.

inhaltsbild_detailhandelsberufe_920x540px.jpg
La mise en œuvre de la nouvelle ordonnance de formation (OrFo 2022) incombe aux formateurs professionnels et pratiques. Les responsables pédagogiques sont légalement tenus d’appliquer correctement les contenus de la nouvelle ordonnance. Photo: médias de l’UPSA

Cym. La plupart des questions auxquelles l’intervenant Andreas Billeter, propriétaire de la société de conseil ABC-Bildungsmanagement, répond lors de ses séminaires sur les formations de base révisées dans le commerce de détail concernent la nouvelle orientation Vente automobile. Cela n’est pas surprenant, car il s’agit d’un parcours de formation nouveau, contrairement au cursus après-vente. « On évolue en terrain inconnu, les entreprises n’ayant encore aucune expérience en la matière », explique M. Billeter. Certains participants suivent donc le cours à titre préventif. « Ils envisagent de former des apprentis dans le nouveau cursus, mais ils veulent s’adapter aux changements. » Cette approche est judicieuse, car il faut savoir quelles nouveautés correspondent à la nouvelle ordonnance de formation (OrFo 2022) et ce qu’elles signifient concrètement.

« Il faut absolument assister au séminaire », estime Marc Stettler, directeur des ventes Emil Frey AG à l’Autocenter Safenwil AG. Depuis le mois d’août, il forme une personne dans la spécialité Vente et a déjà terminé sa formation. Trois autres personnes seront formées dans l’après-vente. Pour lui, la présentation de l’outil numérique Konvink a été l’aspect le plus intéressant. L’organisation faîtière des métiers du commerce de détail, Formation du Commerce de Détail Suisse (FCS), a développé cette nouvelle plate-forme d’apprentissage trilingue intersectorielle. Tous les futurs professionnels du commerce de détail qui ont commencé un apprentissage en 2022 utilisent cet outil à l’école et dans l’entreprise. « C’est vraiment un outil sympa qui répond aux besoins des jeunes. Les possibilités sont variées. Utilisées correctement, elles peuvent s’avérer très utiles pendant l’apprentissage », explique M. Stettler. Certains exemples devraient toutefois être adaptés spécifiquement au secteur automobile. C’est son expérience dans la vie quotidienne.

L’utilisation de Konvink est intuitive. Mais « Il faut beaucoup de temps pour apprendre tout soi-même », souligne M. Billeter. Il faut aussi comprendre le contexte. « De nombreux participants souhaitent un module d’approfondissement de la plate-forme juste après le cours. » Le service d’assistance de Konvink est utile à cet effet. « Notre objectif, c’est l’introduction », déclare l’expert en formation. La satisfaction d’autres objectifs d’apprentissage en fait aussi partie. Il explique par exemple aux participants le sens du comportement d’apprentissage axé sur les compétences opérationnelles, qui est au cœur de la nouvelle stratégie pédagogique. « Dans notre système d’éducation dual, nous avons déjà plus ou moins pratiqué l’idée qui sous-tend cette stratégie, ce n’est pas entièrement nouveau. Nous sommes toujours dévoués pour préparer les jeunes à entrer dans le monde du travail. »

La formation de base s’accompagne de quelques innovations sur le plan technique ou stratégique, mais aussi au niveau du contenu. Il convient de renforcer les compétences des futurs professionnels en matière de conseil en mobilité. C’est pourquoi les parcours de formation sont nettement plus axés sur la vente. La nouvelle branche Vente automobile et la branche Après-vente automobile repositionnée permettent aux professionnels du commerce de détail d’établir des relations avec la clientèle ainsi que de présenter et de développer des produits et des prestations. Des exemples pratiques sont également abordés au cours du séminaire. Les participants apprécient cet aspect, comme le suggère leur feed-back.

D’une manière générale, le défi de la mise en œuvre quotidienne réside dans le constat selon lequel il est plus compliqué de vendre une voiture de luxe qu’un vêtement, d’après M. Stettler. « Les apprentis doivent disposer de beaucoup de connaissances pour pouvoir servir et conseiller correctement un client. » En outre, il arrive souvent que les jeunes ne soient pas encore en mesure de conduire en raison de leur âge et qu’ils ne connaissent pas les émotions associées à la conduite, ce qui est très important dans l’automobile. « Nous relevons ce défi en commençant la formation par une vue d’ensemble. » Ce sont d’abord les connaissances générales sur les véhicules, la gestion, les pièces de rechange et le marketing qui leur sont inculqués, sans oublier le premier contact avec le client. « Nous devons préparer les jeunes et leur faire connaître les bases théoriques, les modèles et les différents modes de propulsion. » Le client et un conseil de qualité doivent toujours occuper le devant de la scène.
 
Les dates prévues pour l’introduction complète des nouvelles ordonnances de formation pour les formateurs dans le commerce de détail des branches Vente automobile et Après-vente automobile sont connues. Les participants obtiennent une attestation à la fin de la formation. Durée: 1 jour (de 9 h 00 à 16 h 45).
 
Les supports d’apprentissage FCS sont disponibles sur la nouvelle plate-forme numérique Konvink : les formateurs peuvent se familiariser avec la nouvelle plate-forme d’apprentissage électronique. Toutes les informations à ce sujet sont disponibles ici au format PDF.

vers le haut
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

1 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires