La sécurité et la santé de la clientèle et du personnel sont prioritaires

14 mai 2020 upsa-agvs.ch – La réouverture des show-rooms est attendue avec impatience. Grâce à des plans de protection, des initiatives personnelles et des idées créatives, les entreprises y sont très bien préparées.

cst. C’était un moment que la branche automobile attendait depuis longtemps: la réouverture des show-rooms le 11 mai. Cette étape était cependant assortie de plusieurs obligations. Les garages doivent non seulement respecter les mesures de protection et d’hygiène de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), ils ont aussi dû mettre en œuvre un plan de protection. Avec le soutien d’organisations partenaires, l’UPSA et la solution par branche SAD ont élaboré des plans de protection ad hoc pour les installations de lavage, pour les garages ayant une activité de vente et d’après-vente ainsi que pour les cours interentreprises et les cours de perfectionnement dans le secteur automobile. Un sondage des médias de l’UPSA montre que pour la grande majorité des personnes interrogées, la mise en œuvre des plans de protection était certes un défi, mais que grâce aux informations mises à disposition, elle a pu être menée à bien. Seule une petite partie des sondés déclarent que les plans de protection ont été coûteux et longs à mettre sur pied.
 
L’entreprise Emil Frey SA, à Ostermundigen, applique non seulement le plan de protection prévu dans le secteur de la vente, mais elle a également mis en place une liste de contrôle pour la désinfection des véhicules, comme le journal des pendulaires «20 Minuten» a pu le constater, non sans admiration, à l’occasion de sa visite le jour de la réouverture. Ainsi, par exemple, toutes les voitures du show-room et les véhicules de démonstration sont désinfectés chaque matin par le conseiller de vente automobile responsable. Idem pour l’ensemble des véhicules après les courses d’essai. Lors d’essais accompagnés, vendeur et client portent tous deux un masque. Des vitres en plexiglas et des repères au sol assurent que les distances sont respectées.

Franz Häfliger, le directeur de l’entreprise, confie que son équipe et lui attendaient impatiemment cette réouverture depuis longtemps, même s’il avait espéré de son côté pouvoir rouvrir les surfaces d’exposition et de vente en avril déjà. 


Propriétaire et responsable du groupe Kessel, Ronnie Kessel a lui aussi pu rallumer les moteurs dans les show-rooms. Les locaux de Zoug et de Lugano sont à nouveau accessibles à la clientèle dans le respect des mesures de protection de la santé et d’hygiène. «Nous sommes extrêmement heureux d’être à nouveau personnellement là pour nos clients, et nous avons hâte de les revoir. Nous avons tout mis en œuvre pour qu’ils se sentent en sécurité chez nous.» À côté de produits désinfectants en quantité suffisante, les mesures du concessionnaire officiel de certaines des marques les plus réputées du monde comme Ferrari, Maserati, Bentley et Pagani englobent plusieurs prescriptions. Ainsi, le gestionnaire des ventes doit respecter une distance d’au moins deux mètres avec ses clients, même quand il leur explique les détails d’un véhicule. Pas plus de deux personnes d’un même ménage peuvent examiner la voiture avec le conseiller. Après les courses d’essai, les endroits sensibles comme le volant, les poignées des portes et le tableau de bord sont désinfectés.
 
La sécurité et la santé de la clientèle et du personnel sont également prioritaires au garage Keigel: les cinq filiales de Füllinsdorf, Frenkendorf, Bâle, Oberwil et Zwingen ont mis en œuvre toutes les mesures recommandées avec leurs équipes. Pour inciter les clients ayant envie d’acheter une voiture à revenir se faire conseiller sur place, tout en respectant les distances et en évitant tout contact, l’entreprise propose une prime de bienvenue de CHF 500.– aux intéressés potentiels jusqu’à la fin mai, cumulable avec toutes les actions et rabais proposés. L’entreprise Automarkt Liestal, spécialisée dans la vente de voitures d’occasion, et dans laquelle le garage Keigel détient une participation importante, propose elle aussi une prime de bienvenue à hauteur de CHF 200.–.
 
L’UPSA a fait et continue de faire tout son possible pour soutenir les garages pendant cette période difficile. Elle est entre autres intervenue avec succès auprès de la Confédération pour une réouverture des installations de lavage et elle fait entendre les revendications des ateliers dans l’opinion publique, comme en attestent de nombreux articles publiés dans de grands médias suisses. En coopération avec des associations partenaires comme auto-suisse, elle réclame par ailleurs des mesures d’incitation à l’achat de voitures neuves et des subventions pour les véhicules électriques. Enfin, elle entend promouvoir la formation des apprentis. Car la relève est indispensable pour la branche automobile.

Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie