La branche automobile célèbre son nouveau champion

SwissSkills 2022

La branche automobile célèbre son nouveau champion

11 septembre 2022 agvs-upsa.ch - Les meilleurs mécatroniciens d’automobiles que le pays a à offrir sont entrés en lice ces cinq derniers jours dans le cadre des SwissSkills 2022 pour décrocher le titre de champion suisse. Vingt jeunes talentueux se sont affrontés à Bern Expo et se sont livrés à une compétition passionnante. Les épreuves ont également offert un décor impressionnant à des milliers d’élèves. Le vainqueur est Fabio Bossart de Schötz LU, âgé de 20 ans. 

unbenannt-1_1.jpg
Sur le podium: (de g. à d.) Nevio Bernet de Ufhusen LU (argent), Fabio Bossart de Schötz LU (or) und Noah Frey de Studen BE (bronze). Grâce à leur performance exceptionnelle, ces trois mécatroniciens talentueux ont relégué les 17 autres mécatroniciens d’automobiles du même âge, nés en 2001 et après, aux places suivantes. Photo: SwissSkills



cym. À la fin de la journée, le moteur Hellcat de la société suisse Helftec, qui équipait le Driftcar Nissan S14, s’est mis à vrombir bruyamment dans la halle 2.2 lorsque le groupe de 20 mécatroniciens d’automobiles a terminé son travail sur les cinq postes. Chaque jeune talentueux a fait la preuve de ses capacités pendant six heures réparties sur deux jours. Chacun avait une heure et demie par poste pour trouver les erreurs et effectuer des manipulations sur les véhicules. Dès 7h30, la concentration était donc de mise pour cette jeune équipe. Pour Fabio Bossart, un rêve est devenu réalité samedi. Il peut désormais porter le titre de champion suisse des mécatroniciens d’automobiles. «Cette médaille d'or signifie beaucoup pour moi, c'est certainement la meilleure chose qui pouvait m'arriver», a-t-il déclaré le samedi soir peu après la cérémonie de remise des prix. Le jeune homme de 20 ans a terminé son apprentissage dans le domaine des véhicules utilitaires chez Grund AG Fahrzeuge à Triengen (LU). Il travaille actuellement sur des voitures particulières chez Auto Birrer AG à Sursee (LU). À la question comment il avait vécu les SwissSkills, le vainqueur a répondu: «C'était une compétition équitable et les tâches étaient toutes proches de la pratique, on voyait vraiment les erreurs. Bien sûr, il y avait à chaque fois une certaine pression, mais j'ai vraiment pu apprécier le poste Moteur et mécanique, c'était mon dernier poste et démonter et remonter un moteur, c'est tout simplement génial!»

unbenannt-1_2.jpg
A tout seigneur, tout honneur: Emil Frey a offert au vainqueur Fabio Bossart un bon pour un stage de conduite sur le simulateur d'Emil Frey Racing.

C’est une victoire qui a déjà ouvert de nombreuses portes à maints jeunes talentueux ces dernières années et qui peut donner un coup de pouce considérable à leur carrière. C’est ce que confirme par exemple le Grison Riet Bulfoni, qui officie comme expert lors des SwissSkills. «Je suis ici parce que je veux donner quelque chose en retour aux SwissSkills et à toutes les personnes qui sont derrière», explique-il. «Ma participation en 2016 m’a énormément aidé dans mon parcours professionnel et j’ai pu nouer de nombreux contacts qui sont encore importants aujourd’hui.» Riet Bulfoni a remporté la médaille d’argent en 2016 et s’est rendu en 2017 avec la délégation suisse à Abu Dhabi pour les WorldSkills. Aujourd’hui, il est chef d’atelier et responsable des voitures de course chez Octane 126, le partenaire de service officiel de Ferrari et Maserati. L’importance de ces succès internationaux de l’équipe suisse a été soulignée par Charles-Albert Hediger, membre du Comité central de l’UPSA, lors du discours qu’il a prononcé jeudi soir à l’occasion de l’apéritif offert aux sponsors et aux invités: «Les réussites des talentueux jeunes suisses lors des compétitions internationales montrent à quel point notre système de formation est de haut niveau et fonctionne bien.»

unbenannt-2_0.jpg

Ce système a également permis aux deuxièmes et troisièmes du classement de réaliser des performances de haut niveau. Samedi, Nevio Bernet, mécatronicien d’automobiles de Ufhusen LU, est également monté sur le podium, remportant la médaille d’argent. Le jeune homme de 19 ans venait de passer l’examen de fin d’apprentissage cette été. Il a dit: «Je ne m'attendais pas à un si bon résultat, c'est une belle réussite. Après la compétition, j'avais un bon sentiment, en particulier pour les tâches électriques.» La médaille de bronze a été décrochée par Noah Frey de Studen BE. Il s'est montré surpris après la remise des prix: «Je ne m'attendais pas à une place sur le podium, c'était en partie très exigeant.» Mais il a également résolu avec brio les tâches aux cinq postes Gestion du moteur, Carrosserie/électricité, Freins, Châssis et direction et Mécanique du moteur. Markus Schwab, en charge de la technique automobile et des examens au sein de l’UPSA, sait à quel point c’est difficile. Depuis 2018, il est responsable de l’organisation et du déroulement des examens pour les SwissSkills. «Résoudre tous les problèmes et les erreurs est très difficile. Pour y parvenir, tout doit fonctionner de manière optimale», précise-t-il. En outre, il ne faut pas oublier le facteur de stress lors du salon. «C’est une situation d’examen. Certains sont donc nerveux. De plus, de nombreux visiteurs se tiennent sur le côté et observent.» 

En effet, chaque jour, des milliers de visiteurs déambulaient près du stand de l’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA). Ils se sont informés sur le monde professionnel varié de l’automobile sur une surface de 770 mètres carrés. Certains visiteurs sont venus les voir avec des questionnaires. Ils voulaient par exemple connaître les avantages et les inconvénients des métiers automobiles. Une réponse: «La saison de changement de pneus qui va bientôt reprendre peut parfois être une source de stress à l’atelier mais, grâce à la polyvalence de l’activité, notamment avec les nouvelles technologies de motorisation, les différentes voies de formation dans la branche automobile rendent ce domaine professionnel particulièrement passionnant et innovant avec de réelles perspectives d’avenir», explique Olivier Maeder, membre de la direction de l’UPSA, chef du service Formation.

Vous trouvez d'autres photos des journées de compétition, ainsi que de la cérémonie de remise des prix ici:

jour 1 und jour 2

jour 3

jour 4 et remise des prix

 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

14 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Commentaires