Exploiter les innovations numériques

1 novembre 2019 upsa-agvs.ch – Le camp marketing pour garages 2019 a permis à 60 personnes intéressées d’obtenir des informations de première main sur des start-up automobiles avant le salon Auto Zürich.

garagen_camp_artikel_1.jpg

jas. Lors du camp marketing pour garages qui s’est tenu avant le salon Auto Zürich, les deux organisateurs Christian Panzeri et Beat Jenny de Trepos AG ont accueilli six intervenants issus de la branche automobile. «La numérisation donne lieu à des thématiques et à des plateformes qui complètent la branche automobile», a expliqué Beat Jenny. Tout le monde sait désormais que les garagistes subiront des changements dus à la numérisation. Ces derniers s’accompagnent non seulement de risques, mais également de possibilités. «Deux choix s’offrent à nous : examiner tout cela de plus près ou s’en désintéresser. Nous avons opté pour le premier», a révélé Christian Panzeri.

En Suisse, nombre de ces start-up ont adhéré à la SAAT, la Swiss Association of Automotive Transformation. Des start-up, des importateurs, des concessionnaires, des assureurs ou des garagistes peuvent la rejoindre. Le mécanicien automobile diplômé et ancien Digital Manager Retail chez Amag, Matthias Gerber, a fondé et préside la SAAT. De plus, il dirige depuis 2016 la start-up suisse Carhelper. Grâce au partenariat avec la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW), la SAAT peut également se pencher sur des thématiques liées à l’innovation et publier chaque année une étude développant une vue d’ensemble des start-up automobiles suisses.

garagen_camp_artikel_2.jpg

En participant au camp marketing pour garages 2019, 60 personnes ont elles aussi tenu à examiner de plus près la numérisation et les innovations avant le salon Auto Zürich en s’informant directement sur six start-up de la branche automobile. Au demeurant, il n’est possible d’évaluer concrètement de nouvelles options pour des modèles d’abonnement de voitures, pour la commercialisation de véhicules destinés à l’exportation ou pour étudier les possibilités permettant de transformer des véhicules d’occasion en voitures intelligentes que si on connaît les nouveaux services proposés par les différentes start-up.

AutoDrop
Il est également possible d’exporter et de reprendre des véhicules par la voie numérique. Sur AutoDrop, les concessionnaires automobiles suisses peuvent téléverser aisément les véhicules qui sont immobilisés dans leur établissement et les vendre par SMS. En suivant le lien joint, les acheteurs potentiels trouvent en outre des photos assorties de descriptions détaillées des véhicules. Des groupes d’acheteurs triés sur le volet que le vendeur peut définir selon ses propres critères (proximité, confiance, etc.) reçoivent ensuite des offres de la part de concessionnaires certifiés et indiquent leur meilleur prix. La vente aux enchères se termine en 24 heures. Le concessionnaire contacte par téléphone ou par e-mail celui qui a fait la meilleure offre pour discuter de la suite de la procédure. Cette place de marché B2B promet un tel niveau de transparence et d’efficacité.

Gowago
Les propriétaires de voitures d’aujourd’hui veulent davantage de flexibilité. C’est pourquoi Gowago leur propose des modalités de leasing innovantes, plus flexibles et plus simples. La start-up Gowago a été fondée en 2017 pour que l’achat d’une voiture soit facile, peu onéreux et transparent. La simplification et l’automatisation de processus avec de nombreux partenaires et sociétés de leasing permet à Gowago de proposer des véhicules neufs et d’occasion à des prix intéressants aussi bien à des particuliers qu’à des professionnels. Dans un premier temps, le client final définit ses préférences de mobilité dans l’Auto Finder à l’aide de questions concernant son budget et son utilisation. Les véhicules qui correspondent aux critères sont affichés et le client peut sélectionner l’une des offres : trouver la bonne voiture au bon prix auprès du bon concessionnaire.

garagen_camp_artikel_4.jpg

Ryd
Cette start-up vend un connecteur OBD2 baptisé Ryd Box permettant de relier le véhicule à un smartphone en quelques minutes. Le véhicule, neuf ou d’occasion, devient alors une voiture intelligente connectée. Le connecteur OBD2 coûte 199 francs à l’achat ou peut être loué moyennant un loyer mensuel. Des fonctions innovantes permettent désormais d’analyser les données du véhicule ou d’optimiser le comportement de conduite. Des données de géolocalisation en temps réel du véhicule sont par ailleurs disponibles, si bien qu’il est même possible de gérer de petites flottes. Ryd est aussi capable de servir d’alarme. Si la voiture est démarrée et qu’elle se déplace inopinément, une alerte GPS est envoyée au smartphone. Une alarme est également déclenchée si la voiture roule moteur éteint ou si elle est remorquée. L’option « White Label » est particulièrement captivante pour les garagistes. L’appli est en effet conçue de telle sorte qu’elle affiche le logo et les coordonnées du garagiste en question.

Carhelper
Carhelper, la plateforme de l’activité après-vente, montre comment numériser ses affaires. Près de 500 garages font d’ores et déjà partie du réseau de Carhelper. Avant d’ adhérer au réseau, chaque garage est contrôlé pour que le client puisse profiter de prix compétitifs et d’une qualité fiable. Le but ? Comparer les prix ou prendre rendez-vous au garage en quelques clics. Il faut d’abord saisir le numéro minéralogique, le kilométrage et l’adresse du domicile. Le véhicule est alors identifié à l’aide des données de l’Office fédéral des routes (OFROU). Il ne reste plus qu’à confirmer la marque et le modèle pour que l’utilisateur puisse visualiser la recommandation standard et sélectionner les services et les travaux sur la voiture. Dans le même temps, le client obtient des offres permettant de réaliser ces travaux dans les différents garages. L’appli permet de prendre rendez-vous chez le garagiste en un tournemain.

CurioInvest
CurioInvest est une plateforme permettant d’investir dans des automobiles haut de gamme et de collection. Le crowdfounding permet de se rapprocher de son rêve automobile. L’utilisateur crée un compte chez CurioInvest avec son adresse e-mail et détermine les voitures de sport ou les voitures anciennes rares dans lesquelles il souhaite investir. Si la voiture est vendue aux enchères ultérieurement, les investisseurs perçoivent 80 % du produit de la vente, déduction faite des coûts d’entretien, d’assurance et de stockage. Comme en bourse, l’utilisateur obtient des informations régulières sur le prix auquel se négocie actuellement tel ou tel modèle pour qu’il puisse ajuster son investissement automobile en conséquence.

garagen_camp_artikel_3.jpg

Carauktion
La plateforme Internet de Carauktion a été spécialement conçue pour répondre aux besoins de prestataires et d’acheteurs B2B. Comme lors d’une vente aux enchères traditionnelle, l’acheteur peut déposer des enchères portant sur des véhicules. Les voitures et leurs pages détaillées sont visibles pour tous les utilisateurs, mais les prix minimaux et les enchères maximales ne le deviennent qu’après l’inscription chez Carauktion. Carauktion organise deux ventes aux enchères par semaine et permet à ses clients de modifier leur stock de véhicules au début et au milieu de la semaine. Carauktion est actuellement la principale plateforme B2B suisse du marché automobile. Elle propose en outre le « ValueCheck ». Le smartphone permet de numériser le permis de circulation d’un véhicule, l’utilisateur saisit le kilométrage actuel et le système calcule deux valeurs résiduelles grâce aux données de Carauktion et d’auto-i-dat. Le garagiste bénéficie rapidement d’une sécurité en matière de prix.

Carvolution
La mobilité en tant que service est l’idée sous-jacente de Carvolution. La start-up propose des voitures par abonnement depuis octobre 2017. Le prix inclut l’assurance, l’immatriculation, les impôts, le service et la maintenance, les pneus et même la vignette et les changements de pneus. L’utilisateur n’a plus qu’à payer son essence. En associant le service et la technologie, Carvolution crée un accès inédit à la mobilité. Il suffit de sélectionner un modèle sur le site Internet, de décider de la fréquence de l’utilisation (occasionnelle, quotidienne, très intense) et d’indiquer la formule d’assurance requise pour que l’utilisateur soit abonné à la voiture moyennant un prix mensuel fixe. Si l’utilisateur a des doutes, il peut même réserver une course d’essai sur Carvolution.

www.garagen-marketing-camp.ch

 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires