Bien parés pour l’avenir

25 octobre 2019 upsa-agvs.ch – Trente-deux conseillers de vente automobile et 21 conseillers de service à la clientèle ont reçu leur brevet fédéral jeudi. Ils ont été récompensés pour leurs performances à l’occasion d’une cérémonie festive.


abi. « La branche automobile a besoin de vous ! » Cette phrase a été prononcée et répétée presque comme un mantra par les différents orateurs. Elle montre bien l’importance et la valeur de ces jeunes professionnels qui ont suivi leur formation en cours d’emploi pendant plusieurs semestres. « Nous avons besoin d’employés qui fournissent un travail de qualité », a souligné Olivier Maeder, membre de la direction de l’UPSA (photo), lors de la cérémonie de remise des diplômes au centre d’événements d’Emil Frey Classics SA à Safenwil. « Vous apportez votre contribution et aidez ainsi notre branche et ses entreprises. »

Pour Olivier Maeder, le temps et l’énergie investis ces derniers mois par les diplômées et diplômés leur ont également permis d’augmenter leur attractivité dans le monde du travail. « La majorité des employés détiendra à l’avenir un diplôme de degré tertiaire », a-t-il ajouté. « Avec votre diplôme, vous êtes désormais parés pour le futur. » Il a ensuite appelé les conseillères et conseillers de vente automobile ainsi que les conseillères et conseillers de service à la clientèle fraîchement diplômés à appliquer maintenant les connaissances acquises pour devenir encore plus attrayants. 

Il leur a par ailleurs déjà présenté le cursus de perfectionnement qu’ils pourront suivre plus tard pour devenir gestionnaire d’entreprise diplômé. « Aujourd’hui, vous avez accompli une excellente performance. Mais ce n’est pas fini : tant que vous évoluerez dans la vie professionnelle, vous n’aurez jamais fini d’apprendre. »
 

Restez informé et abonnez-vous à la newsletter sur les métiers automobiles !
S'abonner maintenant


 

Après l’allocution de bienvenue de Thomas Jäggi, co-responsable de la formation professionnelle au sein de l’UPSA, Charles-Albert Hediger, membre du comité central de l’UPSA et responsable en son sein de la formation professionnelle, a transmis aux diplômés les félicitations du comité central et du président central Urs Wernli. M. Hediger a lui aussi appelé les diplômés à rester actifs et à partager les connaissances fraîchement acquises avec leurs collègues.

Il a par ailleurs parlé des interactions qui existent au quotidien entre les conseillers de vente et les conseillers de service à la clientèle dans les ateliers. « Les conseillers de vente et les conseillers de service à la clientèle pensent parfois qu’ils ont tous deux le job le plus important », a affirmé M. Hediger, lui-même garagiste. « Mais sans vendeur, il n’y a plus de voitures pour les services, et sans service à la clientèle compétent, il n’y a pas de fidélisation des clients. Tous deux ont donc un rôle important à jouer. »


Les conseillers de service à la clientèle diplômés entourés de représentants de l’UPSA et de Peter Linder (à gauche).

Peter Linder, président de la Commission assurance qualité (CAQ) CSC, a remis les diplômes aux conseillères et conseillers de service à la clientèle. « Je suis fier de vos performances », a-t-il déclaré. « Poursuivez le chemin que vous avez choisi avec conviction et renforcez vos atouts face à la concurrence. » Il a ajouté que dans cet environnement, il fallait faire preuve de flexibilité, de persévérance et de capacité d’adaptation et pouvoir identifier rapidement les changements. « En tant que stagiaire, vous avez un avantage à ce niveau. »


Les conseillers de vente automobile diplômés avec des représentants de l’UPSA et Patrick Ganière (à droite).

Patrick Ganière, président de la Commission assurance qualité (CAQ) CVA, s’est joint aux félicitations. Il a interpellé les diplômés en leur déclarant que la branche était en constante évolution. Cela se voit notamment dans le Classic Car Museum d’Emil Frey. « Les techniques révolutionnaires d’hier finissent par être dépassées. » Les métiers de la branche automobile et les relations avec les clients évolueront aussi. « Aujourd’hui, un conseiller de vente automobile doit accompagner plusieurs générations de clients avec des besoins totalement différents et doit donc pouvoir s’adapter », a-t-il expliqué. La nouvelle génération qui s’informe sur Internet et qui souhaite simplement venir chercher une voiture toute prête franchira bientôt les portes des garages. « Mais le facteur humain reste le plus important », a souligné Patrick Ganière. « Grâce à votre formation, vous pouvez maîtriser cet environnement et servir les clients avec toute la fiabilité requise. »


Les meilleurs conseillers de vente automobile (de g. à d.). Ursin Simeon, Cordula Egli et David Loretan avec les meilleurs conseillers de service à la clientèle (de g. à d.). Kris Anliker, Tirza Hunkeler et Antoine Michelet.​

Vous trouverez la liste de tous les diplômés ici.

 
Feld für switchen des Galerietyps
Bildergalerie

Ajouter un commentaire

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Commentaires